Fontpédrouse est situé dans les gorges de la Têt le long de la RN 116 qui relie Perpignan à Font-Romeu. Trop rapidement traversé par les automobilistes pressés qui se rendent en Cerdagne, l'essentiel du village se situe en contre-bas de la route.

C'est pourtant de Fontpédrouse que partent les plus beaux chemins touristiques qui donnent accès à la magnifique vallée de la Carança, ou vous mènent à Nuria en remontant le cours de la Ribérole.

En fait, plus qu'à ses somptueuses vallées, Fontpédrouse, doit sa renommée naissante (ou renaissante) à ses sources thermales aux réelles qualités médicinales.

Pour de plus amples renseignements, je vous incite à visiter le site "Le Roussillon, passé et présent" et plus particulièrement la page consacrée à Fontpédrouse.



J'ai toujours connu Fontpédrouse. Dès ma plus tendre enfance, le petit estivant que j'étais venait chaque été y passer quelques semaines. De ces premières années je garde le souvenir de l'odeur du pain chaud dans la boulangerie aujourd'hui fermée, celui des tranches de jambon salé que nous coupait Trésine. Jamais je n'avais vu de tranches aussi épaisses et mangé de jambon aussi délicieux... C'est à Fontpédrouse que je vis pour la première fois un nouveau né. Je ne comprenais d'ailleurs pas pourquoi ma grand mère répétait à l'envie, "mon dieu qu'il est beau ce petit", car tu sais Georges, maintenant je peux te le dire, je te trouvais disons... passablement fripé.

Je ne me rappelle pas avoir vu l'école de Prats ouverte, par contre la fermeture de l'école de Fontpédrouse çà je m'en souviens. La fin d'une époque disaient mes parents, le village allait connaître, pensions nous, le même destin que tous nos vieux villages de montagne, désertés ou au mieux habités, hantés devrais-je dire, par quelques irréductibles célibataires. Mais voilà, le pire n'est jamais certain et grâce à la volonté, l'énergie de toute une équipe, emmenée par un maire clairvoyant et tenace, Fontpédrouse allait conjurer le sort. L'école a rouvert ses portes et les bains de Saint Thomas rénovés, n'ont jamais connu une telle renommée. Conséquence à première vue étonnante mais somme toute logique de ce déclin puis de cette renaissance, c'est qu'il manque une génération à ce village (hors saison c'est flagrant).

 

Le village

Conjurer le sort...

Nos Liens

Hébergement

  1. Puce Hôtel-Restaurant:

Chez Sylviane
tel :04 68 97 05 08

  1. Puce Hôtel-Restaurant:

Le Pyrénéen

tel: 04 68 97 05 80

  1. Puce Auberge:

Auberge de la Carança
tel: 04 68 97 10 84

  1. Puce Camping Municipal:
    F. Rouquet

tel: 04 68 97 05 86